Ecole de Sorcellerie Beauxbâtons
Hibou à destination de L'inconnu derrière son ordinateur

Cher inconnu, nous vous informons que vous bénéficiez d'une inscription à l'école de Beauxbâtons depuis votre naissance.
C'est avec plaisir que nous vous accueillons. N'hésitez pas à nous rejoindre.

La liste des fournitures scolaires vous sera communiqué en temps utile. N'oubliez pas votre uniforme de sorcier.

Cordialement,

Madame Maxime, directrice de l'académie Beauxbâtons.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolit renuncio Nathanaël McGold !


avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 23
Origine : Française


MessageSujet: Contexte du forum   Lun 23 Mai - 12:30

CONTEXTE DU FORUM

A la base du forum.





Une menace bien réelle...
« Il revenait d’entre les morts. Et face à lui, le plus grand sorcier maléfique de tout les temps était bel et bien déchu. Beaucoup de pertes déplorable furent à pleurer à cause de cette guerre. Des hommes et des femmes tels que vous et moi. Des gens bien qui avaient leurs défauts et leurs qualités. Ils ne méritaient pas plus qu’un autre de mourir, et pourtant, leur route avait croisé celle des mangemorts ou du terrible seigneur des ténèbres. Mais cette fois-ci, tout était bel et bien fini. La prophétie était exact, l’un avait dû s’effacer face à l’autre, et c’était le célèbre Harry Potter qui fut le vainqueur.

Bien que la guerre se fut principalement déroulée en Angleterre, notamment la bataille finale, Beaubâton n’avait cesser de collaborer avec la célèbre école Poudlard, ce qui lui attira les foudres du seigneur noir. Il y eut peu de dégât matériel, mais de grandes pertes humaines, qui était venue prêtée main forte. Que ce soit à l’ordre du phénix ou d’autres camp de résistance qui s’étaient organisé un peu partout dans les pays. À présent, l’école de sorcellerie essayait de reconstruire un monde stable où les jeunes sorciers pourraient à nouveau s’épanouir en paix.
C’était cependant sans compter les nombreux mangemorts qui n’avaient été retrouvés. Ils s’étaient cachés durant de longues années, et si la prospérité avait apporté son lot de pansement, les cicatrices n’étaient cependant pas fermées chez tout le monde. Élevant leurs enfants dans la haine d’autrui, les serviteurs du mage déchu leur inculquèrent la rébellion au sein de leur âme.

Ce ne fut que plus tard qu’ils révélèrent leur plan. Douze années plus tard précisément. Kingsley, le Ministre de la Magie, fut assassiné en pleine rue par un fanatique du Seigneur des Ténèbres. Cet assassinat marqua le tournant d’une nouvelle ère. Si le mage était mort, beaucoup lui étaient resté fidèle. Et bien qu’ils n’étaient pas les sorciers les plus forts en ce monde, ils étaient nombreux et frapper là où il y avait des victimes à faire. Les moldus appelaient cela le terrorisme. En réalité, il s’agissait évidement des mangemorts qui revendiquaient le pouvoir de la peur. Beaubâton et la France ne furent pas épargnés et plusieurs personnages important trouvèrent la mort. Lucie Lefebvre , représentante de la France au sein du ministère de la magie d'Angleterre fut tuée. Marc Petitjean, un langue de plomb français fut soumis au sortilège de l'impérium avant de se faire tuer. Jack Graam, un auror des plus talentueux, au service même de Lucie Lefebre, fut soumis au sortilège de Doloris avant de mourir dans d'atroce souffrance. L'école décida alors de renforcer le dispositif de sécurité, d’innombrables sortilèges de protection entourent à présent l’école de sorcellerie, bien décidée à faire face à nouveau à ce régime de la peur. Une nouvelle année aurait lieu, et rien ni personne ne pourrait l’empêcher.

Nous sommes en 2010, cette année, beaucoup d'aventures vous attendent...Êtes vous prêt ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolit renuncio Nathanaël McGold !


avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 23
Origine : Française


MessageSujet: Re: Contexte du forum   Lun 23 Mai - 12:31

CONTEXTE DU FORUM

L'histoire en détail pour les curieux...




Journal de bord de Madame Maxime
Membre de l’Ordre du Phœnix.
Directrice de Beauxbâtons


27 juin 1995

Je viens seulement d’avoir l’idée de faire ce récit. Je ne sais pas si nous survivrons à tout cela. Si JE survivrai à tout cela. Beaucoup de choses ont éclairé mon esprit depuis la fin de l’année scolaire. La réalité, c’est que j’ai été lâche. Mais je compte bien me rattraper…
Je pensais que tout le monde me jugerait si j’avouais mes origines, mais il faut croire qu’en réalité, elles pouvaient se révéler très utiles. Qui aurait pu croire qu’être une enfant de géant serait un jour un avantage ? J’ai passé tellement d’années à oublier ceci qu’une part de moi-même s’est évanouie. Je me suis acharnée tellement fort à renier cette partie de moi que j’ai finalement réussi à me convaincre moi-même.
Mais ce journal n’a pas vu le jour pour parler de moi. Il relatera les efforts que nous avons faits, les événements auxquels nous avons pris part. Au cas où nous ne nous relèverions pas. Mais il faut garder espoir. Le proverbe "l’union fait la force" n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. Une dernière chose reste cependant à noter avant que je ne commence réellement ce journal. Si vous parvenez à lire ces lignes, c’est que vous n’avez nullement l’intention d’utiliser ces informations à mauvaises escient, ou sous la contrainte de quiconque. Dumbledore a doté ce livre d’un sortilège de son invention. Et il est assez doué pour ces choses-là. A présent commençons. Bonne lecture, j’espère que le futur nous réservera des choses bien meilleures que celles que je vais vous relater aujourd’hui.
Puisqu’il faut bien le nommer, je vais m’efforcer de l’appeler par son nom. Voldemort est de retour. Vous m’excuserez si ma main tremble. Même écrire son nom est une souffrance. Il m’a fallu moi-même un certain temps avant d’envisager la réalité d’une telle information. Mais ma présence au tournoi des trois sorciers ne laisse aucun doute possible. Le célèbre Harry Potter est revenu avec le corps d’un de ces camarades. Et ce corps était tout ce qu’il y a de plus mort. Après un récit détaillé de ce qui s’était passé, il s’est vite avéré que le seigneur des ténèbres a recouvré toute sa force. Et il nous faut réagir au plus vite. Cet été va donc être riche en émotion.
L’année devant cependant se terminer, je suis rentrée avec mes élèves dans mon école. Mais je devais bien vite revoir Dumbledore. Il avait une mission à me confier. Une mission qui rachèterait ma conduite déplorable auprès de ce pauvre Hagrid. Nous devons nouer le contact avec les géants des montagnes, pour les prévenir que Voldemort est de retour. Ce n’est pas une mince affaire, mais il nous faut réussir. Ils seraient un avantage considérable si une guerre devait éclater…


30 août 1995

Je suis enfin de retour. J’ai une tonne de paperasse à remplir pour la rentrée. Mais il faut que je prenne le temps de remplir ce journal. Il le faut.
Avec Hagrid nous avons tous deux d'abord prétendu être en vacances en France, jusqu'à ce que nous ayons semé l'agent du Ministère de la Magie qui nous suivait. Ce fut chose faite après quelques subterfuges. Puis nous avons trouvé les géants. Nous avons offert des cadeaux au Gurg, le chef de la bande. Nos cadeaux étaient plutôt impressionnants en réalité. Nous leur avons offert une branche de Feu de Sempremais, pour le mettre en confiance. Une branche dont le feu ne s’éteint jamais. Mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Le Gurg s'est fait tuer, et son meurtrier n’était pas très enclin à parlementer avec nous, mais l'était beaucoup plus avec Macnair, l'envoyé de Voldemort. Nous n’avons pas réussi notre mission dans le sens où certains semblent plus prompt à écouter le mage noir que nous. Mais je suis tout de même contente. Ils ont entendu notre message. Et certains savent que quelqu’un est là pour leur tendre la main, autre que Voldemort.

Hagrid et moi nous sommes séparés pour éviter de se faire repérer. Il faut dire que deux demi-géants passent difficilement inaperçus. J’espère que tout s’est bien passé pour lui…



4 Décembre 1995

J’ai envoyé Morel en mission pour l’ordre. J’espère avoir pris la bonne décision. Il a 30 ans, plein d’avenir devant lui, et c’est un très bon professeur de métamorphose. Mais c’est aussi un animagus non déclaré, et ce petit secret que j’ai de prime abord désapprouvé s’avère désormais bien utile. Je lui ai dis qu’il devait choisir en toute objectivité d’accepter ou non. Il a choisi d’accepter. Mais j’ai peur de briser son existence, celle de sa femme avec laquelle il vient juste de se marier, et celle de son bébé. Mais ainsi va la vie.

Son but est à la fois simple et complexe. Récolter le maximum d’informations à propos d’événements anodins qui pourrait cependant être l’œuvre de Voldemort. Je sais qu’on ne le reverra pas avant plusieurs mois. Il me faut un nouveau professeur de métamorphose en attendant… De plus, ses hiboux se feront rare à cause de sa clandestinité. Il va également falloir que je trouve une raison plausible à son absence. Une maladie peut-être ? Il est parfois fatiguant ne pas savoir à qui faire confiance…



16 février 1996

J’ai eu des nouvelles de Monsieur Morel. Je viens de les envoyer à Dumbledore. Voldemort se situerait quelque part en Géorgie. Il est à la recherche de quelque chose…Mais impossible de savoir quoi. Dumbledore a sûrement une idée.
J'ai demandé à Morel s'il se portait bien. Il m'a assuré que oui. Je suis un peu rassurée. Plusieurs événements comme la disparition d’un moldu étaient en effet dus au mage noir. Il espère glaner des informations auprès de moldus ayant vécu avec des sorciers. Mais il reste encore une fois impossible de savoir ce qu’il recherche. Pour qu'il se donne autant de mal à rester aussi discret, il doit s'agir de quelque chose d'important. J’ai demandé à Morel d’être prudent et de creuser encore un peu…En espérant qu’il ne creuse pas sa propre tombe…



6 juin 1996

Horreur. Dumbledore vient à l’instant de me faire un rapport. Je n’ai même pas eu le temps de venir leur prêter main forte. De toute façon je n’aurais pas été très utile. Il vient d’y avoir une bataille au sein même du ministère de la magie. Plus précisément au Département des Mystères. Voldemort voulait récupérer la prophétie qui le liait à Harry Potter. Heureusement il n’y a pas réussi, mais la prophétie à été détruite.
Je suis à la fois soulagée de savoir que nous n’avons plus besoin de surveiller jour et nuit la salle des prophéties. Mais en même temps c’est une si grande perte pour nous. D’autant plus que Sirius Black est mort. J’aime croire qu’il a combattu loyalement et que quelque part, il était content de pouvoir enfin prêter main forte à l’Ordre. A vrai dire je ne le connaissais que très peu. Et comme tout le monde, j’étais un peu réticente à l’idée de lui faire confiance au début, mais il a su me montrer qu’il était fidèle à Dumbledore, et cela me suffit.

Dumbledore m’a parlé d’une espèce de rêve qu’avait fait Harry Potter. Ce pauvre jeune homme s’est fait manipulé par le mage noir. Il a encore réussi à lui échapper. Mais je me demande combien de temps encore la chance lui sera favorable.



10 juin 1996

Dumbledore m’a révélé qu’il connaissait la prophétie exacte. Il ne me l’a pas dite en entière, et je le soupçonne de ne la dire complètement qu’à Harry Potter. Mais après tout c’est lui le premier concerné. Il s’agirait du fait qu’un seul d’entre eux survivrait. J’espère de tout cœur qu’il s’agira d’Harry Potter.



25 Juin 1997

Je n’arrive toujours pas à y croire. Je viens de recevoir un courrier de Minerva McGonagall. J’ai beau lire et relire ces mots qui s’affichent sous mes yeux, mon cerveau ne veut pas décrypter l’information. Ce doit être une erreur, je refuse d’y croire. Bien sûr il paraissait épuisé ces derniers temps, surtout avec cette vilaine blessure à la main. Mais je n’aurais jamais cru que cela puisse arriver. Du moins pas tant que Voldemort serait vivant. Je me sens vide. Comment allons-nous y arriver sans lui ? Nous a –t-il laissé quelques instructions ? Savait-il qu’il allait nous quitter ? Il était le symbole de la rébellion. Le point d’attache qui nous unissait tous, malgré nos différences, dans cette lutte sans merci. Et surtout il était le seul à lui faire peur.
Dumbledore est mort.
Je n’arrive toujours pas à y croire.




27 juillet 1997

Comme si la mort de Dumbledore n’avait pas été suffisante, nous perdons à nouveau un membre de la plus haute importance. Alastor Maugrey, dit « Fol-Œil », vient d’être tué par Lord Voldemort en personne. J’ose espérer qu’il lui a donné du fil à retordre. Il est si dur de voir ses amis tomber sous sa baguette et d’être coincée ici. Oh bien sûr je coordonne toutes les actions qui se passent en France. Mais l’Angleterre est pour l’instant le centre de l’attention. Oh je ne souhaite pas qu’il tourne son regard vers la France. Mais j’aimerais être aux côtés de mes collègues dans ces moments douloureux.



1er août 1997

Ce que nous attendions avec appréhension vient d’arriver. Le ministère de la magie est désormais complètement sous le contrôle de Lord Voldemort. Scrimgeour est mort. J’ai appris qu’il avait été torturé pour savoir où se cachait Harry. J’espère que ce dernier va bien, nous n’avons plus vraiment de nouvelle de lui depuis pas mal de temps. Mais après tout, pas de nouvelle bonne nouvelle. Il va être encore plus difficile maintenant de lutter pour nous, mais je sais, je sens, que nous entrons dans la dernière ligne droite. Nous somme en plein cœur de la guerre et l’issue est proche.

Morel est rentré de sa mission désormais, Voldemort ne se cache plus. Je suis heureuse qu’il soit sain et sauf. Du moins pour l’instant.



3 Septembre 1997

Severus Rogue nommé directeur de Poudlard. C’est avec lui désormais que je vais correspondre. Dumbledore lui faisait confiance. A mon tour. J’ai toujours eu un peu de mal avec Rogue. Mais l’heure n’est plus de savoir si oui ou non il faut lui faire confiance. Jusqu’ici Dumbledore ne s’est jamais trompé…



14 Mars 1998

Rogue vient de m’écrire. Peter Pettigrow est mort. Harry Potter va bien mais s’en est sorti in extremis. La chance est peut être enfin de notre côté !



Nuit du 1er au 2 mai 1998

Il revenait d’entre les morts. Et face à lui, le plus grand sorcier maléfique de tous les temps était bel et bien déchu. Beaucoup de pertes déplorables furent à pleurer à cause de cette guerre. Des hommes et des femmes tels que vous et moi. Des gens bien qui avaient leurs défauts et leurs qualités. Ils ne méritaient pas plus qu’un autre de mourir, et pourtant, leur route avait croisé celle des mangemorts ou du terrible seigneur des ténèbres. Mais cette fois-ci, tout est bel et bien fini. La prophétie s’est avérée exacte. L’un avait du s’effacer face à l’autre, et c’était le célèbre Harry Potter qui en était sorti vainqueur.

Nous avons gagné.

Un soulagement immense s’est emparé de moi depuis l’annonce de cette nouvelle. Mais à cette joie s’accompagne la tristesse de plusieurs pertes déplorable. Severus est mort, il a toujours été de notre côté finalement. Lupin et Tonks nous ont aussi quittés. Fred Weasley, le fils de ce cher Arthur, est aussi tombé. J’imagine à quel point cela doit être dur pour son jumeau. Plusieurs élèves ont aussi été tués, mais j’ai appris avec satisfaction que Molly avait réussi à avoir Bellatrix. Encore une fois j’aurais tellement voulu être à leurs côtés… Mais je suis contente de voir que beaucoup ont survécu. J’ai même appris qu’un certain Neville avait tué l’horrible serpent de Voldemort…

Nous avons gagné. Je me répète ces mots pour les imprimer dans ma mémoire. Ce journal n’a plus lieu d’être. Et j’espère n’avoir jamais à le rouvrir car il annoncerait alors de sombres temps. Mais ne soyons pas pessimistes. Le pire mage de tous les temps est déchu. Et personne ne pourra aller aussi loin qu’il a été lui-même…



27 août 2010

Réouverture du journal. Comment expliquer les sentiments qui me traversent en cet instant ? Après la mort de Voldemort, nous avons tous cru que des jours meilleurs arriveraient. Et en réalité, ce fut le cas. Harry Potter est devenu un auror exceptionnel. La nouvelle directrice de Poudlard est Minerva McGonagall et il faut dire qu’elle s’acquitte admirablement bien de sa tâche. Ron Weasley a également intégré le service des aurors tandis qu’Hermione Granger a totalement chamboulé les lois sur les elfes. Bien que ces derniers n’aient pas encore appris à accepter ce changement, un grand nombre d’entre eux trouve la vie plus facile. Miss Granger a également aboli toutes ces stupides lois à propos des sangs purs et nous ne sommes plus considérés, nous les demis-géants, comme des hybrides. Suivant ses ambitions, Percy Weasley est devenu un haut responsable au ministère de la magie. Kingsley est devenu ministre de la magie et a réformé le fonctionnement du ministère. Il a supprimé les détraqueurs de la prison d’Azkaban, ce qui est une bonne chose aux vues de leur trahison.
Pour notre part, nous avons essayé de reconstruire ce que le mage noir avait détruit. Nous recherchions un monde stable et une sécurité enfin retrouvée. Et bien que de nombreux mangemorts n’aient pu être retrouvés, et malgré le fait que certains aient été acquittés, sans le Lord, ils n’étaient plus vraiment une menace. C’est donc dans la joie qu’une nouvelle ère débuta.
Mais un terrible événement vient de bouleverser à nouveau le monde de la magie. Kingsley vient d’être assassiné. 12 années après la mort de Voldemort, un fanatique du seigneur des ténèbres brise le fragile équilibre de la paix. Si le mage est mort, beaucoup lui sont restés fidèles. Et bien qu’ils ne soient pas les sorciers les plus forts en ce monde, ils sont nombreux et frappent là où il y a de nombreuses victimes à faire. Les moldus appellent cela le terrorisme. En réalité, il s’agit évidement des mangemorts qui revendiquent le pouvoir de la peur. La prospérité avait apporté son lot de pansements, les cicatrices n’avaient cependant pas guéri chez tout le monde. Élevant leurs enfants dans la haine d’autrui, les serviteurs du mage déchu leur inculquèrent la rébellion au sein de leur âme. Nous devons faire face à une nouvelle menace. La menace de la haine que cet être maudit a laissé derrière lui. Même au-delà de la mort, il parvenait encore à faire régner la discorde. Quand cela allait-il cesser ?

Je reprends au contact avec Minerva. Nous devons à nouveau nous unir si nous voulons vaincre cela. Nous sommes cependant mieux armés qu’avant. Mais leurs méthodes sont destructrices et haineuses. Parviendrons-nous, alors que l’espoir nous faisait croire à une vie meilleure, à vaincre de nouveau ?



4 septembre 2010

Lucie Lefebvre, représentante de la France au sein du ministère de la magie d'Angleterre, vient d’être tuée. Je la connaissais bien. Je la considérais même comme une amie. Sa perte est d’autant plus déplorable qu’elle était une sénatrice admirable. Ils l’ont tuée lors d’une attaque en plein centre des Champs Elizée. De nombreux moldus sont également morts. Cette attaque était imprévisible. Comment allons-nous prévoir la suivante ? Combien d’entre nous vont mourir « au hasard » ?



17 octobre 2010

Une terrible nouvelle s’abat encore sur nous. Marc Petitjean, une langue de plomb français, a été soumis au sortilège de l'impérium avant de se faire tuer. Jack Graam, un auror des plus talentueux, au service même de Lucie Lefebvre, fut soumis au sortilège de Doloris avant de mourir dans d'atroces souffrances. Les attentats continuent et malgré nos dispositifs de sécurité toujours plus performants, nous ne parvenons pas à prédire les attaques. Plusieurs de mes contacts ont été envoyés en mission tout autour de la France pour pouvoir récolter un maximum d’information. [color=green]Mon cher Morel qui m’a tant aidé par le passé et qui, dieu le bénisse, s’en est sortit indemne, m’aide encore dans cette terrible épreuve. Il s’occupe des pays baltiques. J’espère qu’il saura trouver les informations.

J’ai pour ma part renforcé le dispositif de sécurité de l’école, d’innombrables sortilèges de protection l’entourent à présent. Il est hors de question d’interrompre l’année scolaire. Une nouvelle année aura lieu, et rien ni personne ne pourra l’empêcher.



1 décembre 2010

Une étrange rumeur court et me glace le sang. Un de mes contacts envoyé en France vient de me faire parvenir un hibou. Il a surpris par hasard une conversation dans un pub perdu en pleine campagne. Une véritable aubaine puisqu’il n’était même pas censé dormir à cet endroit, un contretemps l’ayant obligé à rester sur place une nuit de plus. Il s’agissait d’un attentat prévu contre Beauxbâtons. Mais l’identité des auteurs de cette conversation n’a pas pu être établie. Impossible donc d’être sûr de la véracité de cette affaire. Serait-il plus prudent de renvoyer les élèves chez eux ?
Non. Ce serait céder à la peur. Mon devoir est de les instruire, et j’ai confiance en les sortilèges ancestraux qui protègent cette bâtisse. De plus, rares sont les personnes qui savent où se situe cette école. J’espère que nous saurons tenir le coup. J’attends plus d’informations avant de prévenir les élèves. J’ai prévenu mes collègues directeurs. J’espère qu’ils réagiront avec sagesse. Nous devons rester unis et ne pas céder.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecole de Sorcellerie Beauxbâtons :: La magie commence maintenant :: Réglement & Contexte & Annonces :: Contexte-